PUH est

En Norvège, dans la vallée de Hessdalen, on observe depuis 1940 un phénomène lumineux inexplicable.

Entre décembre 1981 et l’été 1984, la fréquence d’apparition de ce péhnomène s’est accru jusqu’à 15, 20 fois par semaine. Depuis, un groupe de scientifiques cherche une explication pour ce spectacle lumineux énigmatique. Chaque hypothèse envisagée jusqu’à présent – allant de phares de voiture à une vie extra-terrestre – a été réfutée par manque de preuve suffisante.

La vallée de Hessdalen ne compte plus qu’une centaine d’habitants. Autrefois, cette communauté était quatre fois plus grande. Aujourd’hui, beaucoup de maisons sont à l’abandon. Ridiculisés dans leurs tentatives de décrire le mystère, ceux qui habitent encore Hessdalen gardent désormais leur possible explication pour eux.

Post uit Hessdalen est une jeune compagnie de théâtre musical contemporain. En partenariat avec d’autres artistes, avec lesquels s’établissent des structures collectives changeantes, Post uit Hessdalen crée des spectacles hybrides dans lesquelles différentes disciplines artistiques – théâtre, vidéo, art visuel, performance de cirque – convergent et fusionnent en un langage scénique innovateur. La musique et le paysage sonore jouent un rôle central dans chaque création de Post uit Hessdalen. Basique et directe, la musique interprétée en public constitue l’antithèse du langage visuel construit de la compagnie.

Liv Laveyne à propos de Post uit Hessdalen dans Circusmagazine #48 (septembre 2016) :

« Le fait que ce duo de créateurs mène une recherche de fond sur le sujet de leur spectacle, l’étende sur une période plus longue qu’une seule production et l’associe à différentes formes et disciplines, le rend précisément si intéressant. Si leur premier spectacle, Het kleinste familiecircus ter wereld [Le plus petit cirque familial au monde], dans lequel ils mettent en œuvre une projection vidéo pour dépasser les limites physiques des artistes de cirque dans le temps et dans l’espace, leur documentaire Poolnacht dans lequel une obscurité grise et ardente et la voix du narrateur nous transportent dans une transe intemporelle, ou le nouveau spectacle, PAKMAN,sont radicalement différents en matière de forme et de discipline, le contenu partage une préoccupation identique : comment abordons-nous, êtres humains, le phénomène du temps en tant que donnée virtuelle, naturelle ou économique ? »

Tuur Devens sur le site Theaterkrant.nl (avril 2017)

« Post uit Hessdalen porte bien son nom. […] Inexplicable, fascinant, échappant au temps et à l’espace. L’artiste de cirque et cinéaste Stijn Grupping et la créatrice de théâtre et scénariste Ine Van Baelen paraissent vouloir générer cet impact avec leurs spectacles hybrides qui marient différentes disciplines artistiques. »

Créée en août 2014 par le cinéaste et artiste de cirque Stijn Grupping et la créatrice de théâtre Ine Van Baelen, Post uit Hessdalen cherche pour chaque projet spécifique à se joindre à des organisations partenaires avec lesquelles elle partage des affinités en matière de contenu ou thématique. Ainsi, Post uit Hessdalen a travaillé et travaille, entre autres, avec Muziektheater Transparant, Antwerpen Kunstenstad, Theater op de Markt, MiramirO, wpZimmer, deSingel, Zwerm, Oerol et KAAP.

En tant que duo de créateurs, Van Baelen et Grupping partagent une fascination pour des événements à la périphérie de notre société virtuelle. Le premier projet commun, le spectacle de cirque Het kleinste familiecircus ter wereld [Le plus petit cirque familial au monde] en 2014, explorait le corps virtuel. Une projection vidéo était mise en œuvre là où le corps humain n’était pas en mesure d’exécuter des prouesses circassiennes qui dépassent la maîtrise physique.

Le spectacle immersif Poolnacht [Nuit polaire]en 2015 se demandait si un paysage virtuel peut s’acquitter du besoin de nature sauvage dans un avenir imaginable urbanisé et surpeuplé.

Le spectacle de cirque PAKMAN (2016) opérait une transposition physique de la manière dont notre travail est en train de changer en profondeur sous l’influence de l’informatisation et du commerce électronique.

ECHO (2018) partira en quête de nos souvenirs qui résonnent en ligne de nos jours et sont sauvegardés sous forme de codes binaires dans des serveurs quelque part dans le monde, à Mons, en Caroline du Sud ou dans l’océan Pacifique.

Stijn Grupping (°1986) est l’un des cofondateurs au début des années 2000 du cirque Ell Circo d’Ell Fuego, récemment couronné du Prix de la culture flamande. Il y donne des cours pendant quelques années, crée des spectacles et se spécialise dans la jonglerie avec des balles. Ses expériences d’intégration de la vidéo et de projections au cirque, un domaine encore grandement inexploité à l’époque, l’amènent à étudier le cinéma à l’école NARAFI à Bruxelles. Depuis 2006, Grupping travaille comme cameraman aussi bien pour le théâtre que le cinéma.

Ine Van Baelen (°1984) fait ses débuts de créatrice de théâtre et d’actrice en 2008, au festival Theater Aan Zee, avec le collectif zie!duif qui obtient le prix du Jeune Théâtre KBC pour le spectacle Stockholm. Elle étudie les sciences politiques et sociales (UGent), les sciences du théâtre (UA et Freie Universität Berlin) et les arts visuels et l’écriture de scénario au RITCS à Bruxelles. Van Baelen crée des spectacles et des performances avec, entre autres, DE Studio/Villanella, Vooruit, Campo, De Werf, Brussels Philharmonic et Zonzo Compagnie et écrit en 2015 le scénario Night Owl avec le soutien du VAF (Fonds audiovisuel flamand).

Les spectacles de Post uit Hessdalen se jouent et ont joué en Belgique, aux Pays-Bas, en France, en Allemagne, en Autriche, en Suisse, au Luxembourg, au Royaume-Uni, au Canada, etc.

De 2017 à 2021, Post uit Hessdalen est établi à De Loods, un lieu de travail et de répétition situé dans le quartier du Eilandje à Anvers que se partagent différentes compagnies et créateurs, dont Tuning People, Watmarswas et TimeCircus.

L’administration de Post uit Hessdalen est assurée par Klein Verzet. Les spectacles sont diffusés à l’échelle internationale en partenariat avec Vincent Company.

Au Conseil d’administration siègent Yannick Bochem, Carlo Van Baelen et Arlette Van Overvelt.